Mon atelier de cuisine réunionnaise

Mon atelier de cuisine réunionnaise

Je vous présente Jacky du Far Far kréol !
Jacky est un homme formidable chez qui j’ai passé un excellent moment.

Jacky propose des ateliers de cuisine typique réunionnaise au feu de bois mais avec sa petite touche créative.
Il reçoit à son domicile aménagé pour prodiguer ses cours sur Sainte-Suzanne.
Le petit groupe d’apprentis cuisiniers d’un jour que nous étions avons étés chouchoutés par lui. 
Si vous souhaitez connaître les rudiments de la cuisine de la Réunion c’est l’endroit où aller absolument.

Comment se déroule un cours de cuisine avec Jacky ?

Le groupe et moi avons été reçus directement sur le marché de Sainte-Suzanne, idéal pour se mettre directement dans l’ambiance.
Jacky nous attend avec un grand sourire et nous fait une visite guidée du marché.
Les cours de Jacky sont un peu en free style ! Je veux dire par là que c’est selon l’inspiration des produits disponibles sur le marché et les envies de chacun.
Au programe de ce jour-là, bonbons piments, samoussas à la saucisse boucanée & achards de légumes (très original), massalé la Coré de cabri, brèdes manioc & boucané, gratin de bois de songe, gâteau Ti-Son renversé à la banane caramélisée, rougail margoze, sans oublier le fameux cocktail spécial Jacky à base de jus de canne fraichement presse devant nous… Des bases typiques avec de l’originalité en plus, tout ce que j’adore !

La main à la pâte

Retour du marché hop ! déjà en cuisine après un petit café, on ne perds pas de temps avec Jacky 🙂
Nous commençons par la réalisation du dessert, le fameux gâteau Ti son aux bananes. Le terme Ti-son signifie : maïs. C’est donc un gâteau à la farine de maïs. L’ajout de bananes est la petite fantaisie de Jacky.
S’ensuivent les préparatifs plus longs comme la cuisson du bois de songe (taro, madère, chou chine). Pour le gratin nous avons utilisé la tige, mais aussi le tubercule.
Egalement la préparation du gingembre, ail, piment… qui rentreront dans la plupart des préparations que nous réaliserons et qui seront pilés.
Les saucisses et le boucané sont aussi à mettre en cuisson à frémissement pour quelques minutes afin de les dégraisser.

Une cuisine au feu de bois pour « faire chanter la marmite »…

Une cuisine authentique au feu de bois 🙂 Rien de meilleur pour la cuisson des différents massalés, caris et autres préparations.
Nous avons fait chanter la marmite à maintes reprises. Comme nous l’expliquait Jacky ; faire chanter la marmite signifie faire revenir à feu vif les premiers ingrédients.

Dans les marmites également nous avons préparé un Achard de légumes et le fameux massalé la coré de cabri. « La coré » joli terme pour désigner les abats…
J’avoue que je n’ai pas osé (honte à moi), car ni les abats, ni le cabri ne sont mes amis… mais tout le monde s’est régalé cela-dit 🙂

Petit focus vidéo : La différence entre un « Cari » et un « Rougail » 

 

Nous avons terminé les préparatifs avec la réalisation des samoussas et des bonbons piments (ma grande histoire d’amour)
J’ai vraiment eu un coup de coeur pour les samoussas de Jacky fourrés avec une farce à base d’achards de légumes et de saucisse boucanée.
Puis la préparation d’un rougail « margoze » (appelé aussi concombre amer) pour accompagner notre plat.

La dégustation 

Après ces quelques heures passées en cuisine, nous avons savouré un super cocktail à base jus de canne fraîchement pressée, citron vert et gingembre.
Dans le plat un peu de chaque préparation avec du riz en plus et des « grains » (lentilles de Cilaos).

 

 

 

Un grand merci à toi Jacky pour ce super moment !
Promis je reviendrai pour un autre moment gourmand en ta compagnie 🙂

Le Far Far Kreol
48, chemin Camp Créole – Bagatelle
97441  SAINTE-SUZANNE
0693 00 91 36