Bûche de Noël façon Mont-blanc

Bûche de Noël façon Mont-blanc

Une recette de bûche originale inspirée du traditionnel gâteau Mont-blanc antillais. Les amateurs de coco vont être ravis !

Pour une bûche de 8 parts

  • 40cl de lait de coco
  • 1 petite boite de lait concentré sucré (397g)
  • 2 càs de maïzena
  • 1 gousse de vanille
  • zeste d’un citron vert
  • une poignée de noix de coco râpée

Biscuit :

  • 4 oeufs moyens
  • 125g de sucre de canne
  • 125g de farine
  • 1 pincée de sel
  • 1 pincée de cannelle
  • 1 pincée de muscade
  • 1 pincée de zeste de citron vert
  • 1cc d’extrait de vanille liquide

Sirop :

  • 75ml  d’eau
  • 75g de sucre
  • 2 càs de rhum

Préparation

Le biscuit

Séparer les blancs des jaunes d’oeufs.

Monter les blancs en neige avec une pointe de sel.

Blanchir les jaunes avec le sucre, puis incorporer la farine.

Incorporer les blancs montés à l’autre mélange.

Étaler sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Enfourner à 180° pour 12 minutes environ.

Quand le biscuit est cuit, le disposer sur une surface recouverte de film alimentaire (ou un torchon).

Laisser tiédir.

La crème : 

Dans une casserole, disposer le lait de coco et le lait concentré sucré.

Ajouter la vanille, le zeste de citron et 2 càs de noix de coco râpée.

Porter à ébullition.

Délayer la maïzena avec un fond d’eau froide.

Incorporer la maïzena dans la casserole.

Mélanger sans cesse au fouet  jusqu’à épaississement de la crème.

Transvaser dans un saladier et laisser refroidir la préparation.

Le sirop :

Dans une casserole, porter à ébullition l’eau avec le sucre.

Laisser bouillir pour 2 minutes.

Laisser refroidir et ajouter le rhum.

Montage de la bûche:

Badigeonner de sirop (au pinceau) toute la surface du biscuit.

Étaler ⅔ de la crème.

Rouler la bûche délicatement avec le film alimentaire ou le torchon.

Réserver au frais pour 1 heure.

Étaler le reste de la crème sur la surface de la bûche.

Parsemer de noix de coco râpée.

Parer(couper) les bords en biais à l’aide d’un couteau.

Réserver au frais pour 4 heures, idéalement la veille

 

Mon conseil : Pour un goût de coco plus prononcé, vous pouvez torréfier à la poêle (à sec) la noix de coco râpée en surveillant bien la cuisson et en mélangeant constamment jusqu’à atteindre une coloration dorée.