Un Punch Planteur peut en cacher un autre !

Un Punch Planteur peut en cacher un autre !

Leslie m’a demandé une recette de Punch Planteur !

Je suis taquin donc j’ai décidé de publier une recette de Planter’s Punch venant tout droit de Jamaïque !

Planter’s Punch, l’exemple jamaïcain de la Sacro Sainte Trinité du cocktail !

Si les deux n’ont pas grand chose à voir, autant en termes d’ingrédients que de localisation (Antilles françaises vs Jamaïque), commençons par la commencement avec la Sacro Sainte Trinité.

C’est d’ailleurs ce que j’enseigne en premier lors de mes ateliers teambuilding cocktail et ce que j’applique lors de mes soirées mixologie, ce trio est à la base d’une grande famille de cocktails : les « Sours » (ou acidulé en français).

Je sais que vous êtes pressés alors je mets la recette direct et on discute après !

PS: Si vous souhaitez en apprendre plus sur l’histoire (& la recette) du Punch et sur celle du Planter’s Punch, cliquez ici

Recette du Planter’s Punch

Imprimer la recette
Le Planter's punch
Un cocktail excellent et très simple à réaliser
Portions
Ingrédients
  • 3 cl rhum jamaicain Prenez le plus ou moins vieux, plus ou moins puissant, je recommande Appleton et Smith & Cross
  • 3 cl sirop de sucre simple NO CANADOU. Faites le sirop vous même ou ça sera trop sucré ! voir recette en dessous.
  • 3 cl jus de citron vert NO PULCO, jus de citron vert pressé par vos soins.
  • 1 tranche d'orange en guise de déco
Portions
Ingrédients
  • 3 cl rhum jamaicain Prenez le plus ou moins vieux, plus ou moins puissant, je recommande Appleton et Smith & Cross
  • 3 cl sirop de sucre simple NO CANADOU. Faites le sirop vous même ou ça sera trop sucré ! voir recette en dessous.
  • 3 cl jus de citron vert NO PULCO, jus de citron vert pressé par vos soins.
  • 1 tranche d'orange en guise de déco
Instructions
  1. Assemblez tous vos ingrédients dans un tumbler
  2. Rajoutez la glace pilée puis mettez 2 coups de cuillère à café pour refroidir et mélanger le tout !
  3. Garnissez d'une tranche d'orange. C'est prêt ! Bonne dégustation

Je vous renvoie vers ma recette du sirop de sucre et pourquoi il faut le faire soi-même !

Cette SST, on la retrouve sur quasiment toutes les îles des caraïbes et pays d’Amérique du sud, ceci étant dû à la proximité et disponibilité des ingrédients de base

  • Rhum ou autre alcool de canne (cachaça)
  • citron vert
  • sucre

Je la nomme ainsi parce que, bien souvent dans ces proportions, elle s’exporte et s’applique à d’autres cocktails comme le Whiskey Sour ou le Gin Sour qui ont scrupuleusement les mêmes proportions que le Daïquiri ou Rum sour de Cuba, vous suivez 😉 ?

bouteille d'appleton pour planter's punch cocktail par colada

On constate donc à travers les écrits, qui datent de plusieurs siècles parfois, que ces boissons des caraïbes, qui ne contenaient donc que citron vert, sucre et rhum ont par la suite influencé des modes comme celle du Tiki qui est une simple complexification de cette Sacro Sainte Trinité: Plusieurs jus d’agrumes au lieu du seul jus de citron vert, plusieurs sirops infusés aux plantes et épices au lieu du sucre simple, un mélange de rhums pour créer plus de parfum plutôt qu’un seul rhum d’une seule provenance.

Et ça, ce n’est pas moi qui le dis mais le grand maître Jeff Beachbum Berry, historien des boissons caribéennes.